L’enfant contacte la police : il voulait que quelqu’un l’aide à faire ses devoirs

Que fait-on quand on se retrouve « en difficulté » ? La réponse la plus évidente est « demander de l’aide ». Selon l’ampleur du problème, la plupart des gens sont instinctivement enclins à demander le soutien des autorités lorsqu’ils se trouvent dans une situation particulière. Un mignon petit enfant de São Vicente, dans la campagne de São Paulo, au Brésil, a pris cette norme sociale au pied de la lettre. Confronté à un « gros problème », il a décidé de demander l’aide de la police militaire. Cependant, les policiers ont été surpris de découvrir la véritable raison de sa demande, sans toutefois rechigner.

 

Un soir ordinaire, après un contrôle habituel effectué dans un centre communautaire local, des officiers du 39e bataillon de la police militaire de l’intérieur ont été abordés par un enfant dans la rue près de son domicile. « Dès qu’il nous a vus, le petit garçon s’est approché de nous en disant qu’il avait un gros problème à résoudre, raconte un policier. Les agents ont proposé de l’aider, mais ils ne s’attendaient pas à ce que le ‘problème’ soit en réalité un ‘problème de maths’ qu’il avait du mal à résoudre et qu’il avait donc besoin d’aide », racontent-ils.

Le petit garçon a candidement dit aux officiers : « Vous êtes la police militaire et vous résolvez tous les problèmes. C’est pourquoi je suis venu vous voir. C’est un gros problème de maths ! » Sans perdre de temps, il a ouvert son cahier et leur a montré ce qui le tracassait tant. Étant à la fin de leur service et en l’absence de cas plus urgents, les policiers ont souri et prêté attention au petit citoyen, éclairant son cahier avec des torches pour l’aider dans ses devoirs scolaires. La tendre scène a été immortalisée en photos, qui ont ensuite été partagées sur Facebook.

 

Le post a fait le tour du monde, touchant les utilisateurs de Facebook : « Il y a beaucoup de bons officiers de police, qui veulent vraiment aider la société. Ils honorent l’uniforme qu’ils portent ! Bravo pour l’attitude. Que Dieu vous bénisse chaque jour de travail », a écrit une personne. « Félicitations pour cet acte d’humilité et de service à la société », a ajouté un autre.

« Je suis sans voix ! J’ai trouvé belle la façon dont le garçon a demandé de l’aide et les policiers qui l’ont ensuite aidé ! Une belle attitude des deux côtés », a écrit une jeune femme. « C’est ainsi que nous devrions nous sentir devant notre police militaire, tout comme cet enfant. Félicitations à ces policiers qui ont vu l’innocence de cet enfant », a ajouté une autre personne.

 

La source

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: