Le propriétaire d’un restaurant invite une vieille dame et son chien à une table VIP après qu’un serveur les a jetés dehors – Histoire du jour

Une vieille femme en fauteuil roulant était en larmes après avoir été humiliée et jetée à la rue par un serveur grossier, mais tout a basculé lorsque le restaurateur l’a gracieusement invitée à la table VIP avec son chien. Le serveur ne savait pas que cette vieille dame est en réalité une personne spéciale.

Rose, 74 ans, s’est regardée dans le miroir et elle a pris tout son temps pour se coiffer. Depuis la mort de son mari, Rose se négligeait, vivant dans une grande insouciance. Elle n’avait plus rien à voir avec la jolie femme qu’elle était quand Derek était à ses côtés.

À l’époque, elle était toujours joviale et sa peau impeccable rendait les autres femmes jalouses. Mais maintenant seule et veuve sans enfants, Rose ne voyait plus l’intérêt de faire de s’entretenir.

En regardant dans le miroir ce jour-là, elle a en quelque sorte réparés ses cheveux abîmés et fuyants. Ensuite, elle a appliqué de la poudre sur son visage pour cacher ses rides, et une nuance de rouge à lèvres rouge-pâle pour cacher ses lèvres ridées. Rose n’a pas fait beaucoup d’efforts pour s’habiller. Elle portait une grosse veste noire au-dessus sa vieille robe froissée, mais elle débordait de bonheur ce jour-là.

Après tout, pourquoi ne le ferait-elle pas ? C’était le 50e anniversaire de son mariage avec Derek.

Chaque année depuis la mort de Derek, Rose a continué de célébrer leur anniversaire en se faisant plaisir avec son chien de compagnie, Bark, qui était devenu sa vie après le départ de Derek. Elle n’avait pas d’enfants, mais Bark jouait parfaitement ce rôle.

Après avoir été coincée dans un fauteuil roulant à cause d’une blessure au genou, la vie n’a pas été facile pour Rose. Quand Derek était là, il l’aidait, mais après son départ, elle devait apporter des changements majeurs à la salle de bain, à la cuisine et aux portes de la maison pour pouvoir se mouvoir facilement. Pourtant, il était difficile pour Rose de tout faire seule, alors elle a finalement embauché un soignant à temps partiel qui aimait aussi passer du temps avec Bark.

Rose avait adopté Bark alors qu’il était bébé alors qu’il pleurait dans la rue et que personne ne l’aidait. Elle l’a ramené à la maison, l’a baigné et lui a donné amour et abri. En retour, le pauvre animal lui a apporté de la compagnie dans ses vieux jours solitaires. Alors, quand elle a décidé de visiter un restaurant pour son 50e anniversaire avec Derek, elle l’a emmené avec elle. De plus, le soignant était en congé ce jour-là, donc Rose ne pouvait pas laisser Bark tout seul.

« Mme Augustus, ne me reconnaissez-vous toujours pas ? », demanda-t-il. En fait, Rose ne le reconnaissait pas.

Heureusement, un gentil chauffeur de taxi a aidé Rose à se rendre au restaurant en toute sécurité. Cependant, lorsqu’elle est arrivée dans l’établissement gastronomique cinq étoiles, elle pouvait sentir tous les yeux autour d’elle la scruter. Les visiteurs étaient tous riches et glamour, alors qu’elle était vêtue d’une robe démodée et d’une veste noire hideuse. Rose savait qu’ils lui lançaient des regards terribles.

« Comment peuvent-ils simplement laisser un mendiant ici ? », demanda une femme qui se moquait d’elle. « Mon Dieu ! Ils feraient mieux de se débarrasser d’elle. Elle pue ! »

Même si elle se sentait mal, Rose les a ignorés et a fait rouler son fauteuil roulant jusqu’à l’entrée. Mais juste au moment où elle s’apprêtait à entrer, un serveur dont l’étiquette portait le nom de Simon l’arrêta.

« Vous ne pouvez pas entrer, madame », déclara-t-il avec raideur, sa main bloquant le chemin. « Les gens comme vous ne sont pas les bienvenus ici ».

« Des gens comme moi ? » Rose pinça les lèvres et le regarda avec incrédulité. « Mais qu’est-ce qui ne va pas ? »

« Eh bien, laissez-moi clarifier les choses ! », dit-il en grondant. « Votre tenue est hideuse ! Votre chien est vraiment crasseux, et nous ne voulons pas que nos invités soient assis près de vous ! ».

Juste à ce moment, un couple passa, se pinçant le nez et fixant Rose. « Simon ! Nous sommes des habitués ici, mais nous ne savions pas que les sans-abri pouvaient entrer gratuitement ! », lança une femme.

« Je suis désolé, Dana ! », Simon lui a présenté ses excuses. « Je m’occuperai d’elle. Elle ne passera pas cette entrée. Bonne soirée ! … Et vous ! », cria-t-il à Rose. « Vous et votre méchant chien devez partir tout de suite ! DEHORS ! »

Les yeux de Rose se sont remplis de larmes à ce stade, et elle l’a supplié à nouveau. « Fiston, aujourd’hui est un jour spécial pour moi. C’est mon 50e anniversaire de mariage. Je veux me souvenir de mon défunt mari en dînant ici ce soir. Je vous en prie ».

« Écoutez, MADAME ! Je vais être franc avec vous. Nos invités sont parmi les personnes les plus distinguées de cette ville. Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser quelqu’un de nul comme vous ici. Avez-vous compris à PRÉSENT ?!! », cria-t-il en lui montrant la sortie.

Rose se sentit si mal qu’elle ne prononça pas un mot. Elle a fait rouler son fauteuil roulant et elle était sur le point de partir en larmes, lorsqu’une voix derrière elle l’a arrêtée. « Madame, attendez, s’il vous plaît ! J’ai réservé une table VIP pour vous et votre chien », a-t-il déclaré.

Le propriétaire du restaurant, Ben Hoffman, accourut vers Rose et l’invita gracieusement à l’intérieur.

Alors que Rose prenait place à la table VIP, toutes les têtes se tournèrent pour la regarder.

« Qui est-elle exactement ? Pourquoi lui donne-t-on une table ici ? On dirait qu’elle vient de sortir de la rue ! », a dit un homme qui se plaignait.

« Je sais, d’accord », a déclaré un autre. « Quel est le problème avec M. Hoffman ? Je ne l’ai jamais vu s’occuper de quelqu’un personnellement à moins que ce ne soit un politicien ou quelqu’un de digne, et elle ne ressemble certainement pas à l’un d’entre eux ! »

Mais Ben avait un large sourire sur son visage. « Mme Augustus, ne me reconnaissez-vous toujours pas ? », demanda-t-il.

Rose le regarda attentivement, et elle pouvait sentir qu’elle l’avait vu quelque part, mais elle ne se rappellait pas où exactement.

« Je suis désolée, fiston », dit-elle finalement. « Mais je n’arrive pas à me souvenir de vous. Voyez-vous, ce vieil oiseau que je suis ne se souvient même pas des plus petites choses. Où nous sommes-nous rencontrés auparavant ? »

« Ce n’est pas un problème, Mme Augustus, » sourit Ben. « Vous vous souvenez de ce vieux stupide Billy qui vous a dérangé toute la journée pour des chocolats pendant que son père et votre mari étaient au travail ? »

« Ben ! Oh, mon Dieu ! », les yeux de Rose s’écarquillèrent. « Oh mon Dieu, je savais que je t’avais vu quelque part ! »

« Exactement, Mme Augustus, c’est moi, Ben. Je suis si heureux de vous revoir ! », dit-il et il la serra dans ses bras.

Tout le monde au restaurant a été choqué d’apprendre que Ben et Rose se connaissaient. Ben a alors appelé Simon et lui a dit de faire attention la prochaine fois. « Nous n’embauchons pas des gens qui manquent de respect à nos clients ! La prochaine fois que vous manquerez de respect à quelqu’un, vous serez viré ! ».

Et pour ses invités, Ben avait quelque chose de spécial à dire…

« Mesdames et messieurs », dit-il, faisant face à tout le monde. « Je me rends compte que c’est un restaurant haut de gamme fréquenté par les riches et les célébrités, mais si vous ne pouvez pas avoir un grand cœur pour quelqu’un, ces richesses n’ont pas d’importance.

« La femme à qui on vient de manquer de respect ici est comme ma deuxième mère. Elle s’occupait de moi quand ma mère et mon père n’étaient pas là. De plus, c’est une personne âgée qui mérite notre respect. Alors, s’il vous plaît, ne renvoyez pas quelqu’un à l’avenir parce qu’il n’est pas nanti. Mme Augustus est et sera toujours l’une de mes clientes les plus précieuses ! J’espère que c’est clair. Bonne soirée !! ».

Ce soir-là, Ben a demandé au chef de préparer un plat spécial pour Rose et une délicieuse gâterie à base de viande pour l’adorable Bark. Ils ont passé une magnifique soirée au restaurant, grâce à Ben. Il est resté avec elle, et lui a raconté tout ce qui s’est passé dans sa vie depuis leur derniière rencontre. Rose était heureuse d’avoir la compagnie de quelqu’un après une longue attente.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Regardez au-delà de l’apparence d’une personne et vous y trouverez un bon cœur. Rose n’était pas la mieux habillée du restaurant, mais c’était une femme gentille qui s’occupait de Ben quand ses parents n’étaient pas là. Grâce à sa gentillesse, il se souvenait d’elle comme d’une seconde mère.
  • Manquer de respect à quelqu’un ne devrait jamais être toléré. Ben a subtilement appelé les clients de son restaurant et leur a rappelé à quel point il est horrible de manquer de respect à quelqu’un simplement parce qu’il n’est pas aisé ou qu’il ne respecte pas ses normes.

Partagez cette histoire avec vos amis. Cela pourrait égayer leur journée et les inspirer.

 

La source

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: