Des apprentis soudeurs modifient des cages pour faciliter la vie des chattes allaitantes d’un refuge

Dans le cadre d’un projet mené en partenariat entre une association de protection animale et une école de formation, des étudiants en soudure ont fabriqué des cages spéciales pour les chattes allaitant leurs petits. L’initiative profite autant aux élèves qu’aux animaux du refuge.

Des apprentis soudeurs se sont vu proposer un défi technique au profit d’un refuge, et ils l’ont relevé haut la main. Grâce à leur travail, les chattes allaitantes passant par la structure d’accueil auront droit à plus de confort, rapportait KFVS12.

10 élèves de l’école de soudure au Three Rivers College, situé à Poplar Bluff dans l’Etat du Missouri, ont pris part à ce projet. Il a consisté à modifier 16 cages pour en faire des espaces mieux adaptés aux chattes ayant des petits. Les équipements ainsi produits ont ensuite été donnés au refuge local, celui de l’Animal Welfare Alliance of Southeast Missouri.

En pratique, les étudiants ont été appelés à créer des ensembles de 2 cages, fixées ensemble et reliées entre elles par un tube en PVC faisant office de tunnel. Ce passage permet à la chatte de passer facilement d’un compartiment à l’autre. Ses chatons restent dans l’un d’eux, tandis que le 2e espace est entièrement dédié à la mère. Elle peut s’y reposer, s’y nourrir ou encore y utiliser sa litière, tout en ayant sa progéniture à proximité et en sécurité.

Ensuite, « dès que les chatons comprennent comment suivre leur mère d’une cage à l’autre à travers le tunnel en PVC, ils peuvent être déplacés avec elle vers l’une de nos unités pour chatons ou d’autres espaces appropriés pour le sevrage », explique Charlotte Craig, secrétaire et bénévole à l’Animal Welfare Alliance of Southeast Missouri. C’est d’ailleurs elle qui s’est chargée du transport des cages vers le refuge une fois ces dernières terminées.

Un travail que les élèves ont beaucoup apprécié

L’expérience est donc hautement bénéfique pour l’association et ses pensionnaires, mais elle l’a été tout autant pour les apprentis. C’est, en effet, un travail qu’ils « ont apprécié et cela a aidé avec le processus de fabrication », d’après leur formateur Derek Joplin.

Le projet a permis aux élèves de mettre en pratique les techniques qu’ils ont apprises et de tester leurs compétences. Ils ont ainsi eu à découper des trous bien centrés dans les parois des cages, faire correspondre les 2 côtés et insérer les tuyaux de PVC. Des tâches qui nécessitaient une grande précision, comme l’a fait remarquer Derek Joplin : « s’il y avait eu un décalage de quelques millimètres, cela n’aurait pas fonctionné ».

 

La source

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: