Alexandre Brasseur a vu son père partir avant Noël – À 51 ans, installé près de la maison de ses parents dans le Midi, il se sent chez lui

Quel que soit notre âge, lorsque nous perdons nos parents, nous redevenons des petits enfants qui ont peur et qui ont mal. Alexandre Brasseur le comprend mieux que d’autres. Après tout, presque 2 ans se sont écoulés depuis le départ de son père, Claude.

Alexandre Brasseur est issu d’une famille célèbre dans le monde du cinéma. Son père, Claude Brasseur était lui-même le petit-fils des comédiens Pierre Brasseur et Odette Joyeux.

Comme eux, Alexandre s’est également passionné du 7e art, enchaînant les rôles sur les plateaux de tournage et sur scène.

Difficile d’échapper aux critiques d’un père sachant que ce dernier est un célèbre comédien.

D’ailleurs, lors de son passage dans “C à vous”, le fils de Claude Brasseur a raconté combien ce dernier était strict. À la sortie de sa première présentation, a-t-il confié, son père lui avait “balancé : ‘on dirait un pantin désarticulé… on ne peut pas jouer la comédie comme ça’”.

Blessé au début par les mots durs de son père, le fils du célèbre comédien s’en est ensuite servi pour s’améliorer. “Avant de monter sur scène”, il dit qu’il “pense souvent à ça”, surtout maintenant qu’il n’est plus là pour lui faire d’autres critiques constructives.

Les confidences d’Alexandre Brasseur sur le décès de son père

La fin d’année 2020 fut la plus éprouvante pour Alexandre Brasseur qui a perdu son père trois jours avant Noël.

“Il est parti un 22 décembre…, l’un des plus précieux, des plus délicieux moments de mon enfance. On s’est retrouvés tard. Entre père et fils, c’est toujours trop tard… On s’est retrouvé tard et puis il est parti.”

a confié celui qui a joué Senard dans “Emma Bovary”, lors d’une interview avec Gala.

Éprouvant un amour inconditionnel envers son défunt père, Alexandre a avoué dans les colonnes de Paris Match qu’il se souviendra “toujours de la chaleur de ses mains”. Lors de leur dernière promenade, le père et le fils étaient bras dessus, bras dessous et gambadait dans Paris.

Comme Alexandre Brasseur l’a raconté dans son interview, Claude avait “des soucis de santé” quelques années avant son décès. Rattrapé par ces derniers, l’homme s’en est allé pour rejoindre son grand ami, Pierre Bénichou.

D’ailleurs, suite au décès du journaliste, Alexandre avait peur que son père se sente seul. Contrairement à cela, il avait été entouré par sa famille, surtout sa femme, jusqu’à ses derniers souffles.

“Mon père a été choyé, entouré, dorloté, caressé. Je souhaite à tous de pouvoir partir comme il est parti.”

a livré le fils aimant dans son interview accordée à Paris Match.

Celui qui avait reçu le César du meilleur acteur en 1980 a cependant été inhumé à Paris, dans le cimetière du Père-Lachaise. Comme a dit Alexandre Brasseur en hommage à son père, lors de la cérémonie funéraire du 28 décembre 2020, “la mort est triste, mais la vie est belle”.

Actuellement, malgré son chagrin, le père de famille continue d’avancer tout en ayant “la nostalgie d’hier”.

Comment Alexandre Brasseur a-t-il fait son deuil ?

Pour faire son deuil, celui qui a été “biberonné” et qui est passionné par le métier de comédien, s’est réfugié sur les plateaux de tournage. Il garde en lui l’ambition de faire la fierté du légendaire Claude Brasseur.

“Dans ‘Demain nous appartient’, il y a de la cohésion et beaucoup d’humilité. On se serre les coudes. Le travail est pour moi salvateur et régénérateur. J’y trouve une source inépuisable de joie et de plaisir.”

a-t-il révélé à Télé Loisirs.

Ayant “vu son père mourir”, tout ce qu’il souhaite aujourd’hui, c’est de “profiter de la vie avec ceux qu’il aime”. Justement, parmi eux, il y a sa fille, Jeanne qui est âgée d’une vingtaine d’années et qui étudie la littérature au Canada.

Il y a aussi son fils, Louis, qui lui aussi a suivi une tout autre voie que la comédie, travaillant dans la restauration en Espagne.

Séparé de leur mère, Juliette avec qui il a passé 30 ans de sa vie, en 2021, il a aujourd’hui retrouvé du réconfort auprès d’une certaine Isabelle Regourd. Épris de sa dulcinée, il a longtemps caché son identité jusqu’en septembre 2021.

Moins connue que son compagnon, nous savons tout de même que Isabelle Regourd a jadis été en couple avec Stéphane Hénon, l’acteur de “Plus belle la vie”.

Les deux amoureux se sont rencontrés sur un tournage, alors qu’elle était chargée de communication au sein de TelFrance. Actuellement, il semble que le couple file le parfait amour.

Entouré par ceux qu’il aime, Alexandre est à ce jour plus épanoui près de la maison de son père.

La vie actuelle du fils de Claude Brasseur à Sète

Quand il était plus jeune, Alexandre Brasseur voulait “être peintre ou sculpteur”, mais au fil des ans, il s’est plus tourné vers la littérature et la philosophie. Une voie qui, finalement, l’a conduit à suivre les traces de son père et qui l’a amené à s’installer à Sète.

“J’y suis très bien. Il faut dire que j’ai un lien très particulier avec la région : j’y ai été baptisé, j’y ai vécu en pension, mes parents ont une maison dans le Midi et mes grands-parents y venaient en vacances. Alors, une fois passé Montélimar, je commence à me sentir chez moi…”

a livré l’ex-mari de Juliette Paquin.

Notons qu’il doit y être majoritairement présent pour les tournages de la série “Demain nous appartient” qui se passent aux alentours de Sète. Dorénavant, plus sage, il a laissé derrière lui le fêtard qu’il était.

“J’ai pas mal fait la fête à une époque, mais je ne la fais plus vraiment aujourd’hui. On ne peut décemment pas travailler sur une série quotidienne si l’on n’a pas un mode de vie assez sain.”

a-t-il justement livré dans une interview.

Quant à son rôle de père, s’il est maintenant moins proche de ses enfants, il est “très fier de les voir prendre leur envol”. Même s’il a été “absent pour le travail”, il avoue avoir été “très présent et très impliqué dans leur éducation”.
Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: