Les chiens policiers ont des gilets pare-balles grâce à un garçon de 10 ans

Lorsque Brady Snakovsky, 10 ans, a découvert que les chiens policiers ne recevaient pas automatiquement des gilets pare-balles, il a compris qu’il devait faire quelque chose.

Il y a presque deux ans, lorsque Brady regardait une émission avec sa famille, il a remarqué que le chien n’était pas aussi bien protégé que son maître.

« Nous regardions l’émission ensemble et je n’ai même pas remarqué que le chien ne portait pas de gilet », a déclaré Leah Tornabene, la mère de Brady.

« J’ai été assez surprise qu’un enfant de 8 ans puisse reconnaître qu’il y avait un problème, et qu’il puisse trouver une solution pour le régler. J’ai été très fière de le voir faire cela. »

Cette observation a entraîné le lancement du Brady’s K9 Fund, un organisme à but non lucratif qui collecte des fonds pour fournir des gilets pare-balles aux chiens de la police et de l’armée. Il a créé la page GoFundMe, qui lui a permis d’acheter les quatre premiers gilets.

À ce jour, Brady a fourni des gilets à plus de 257 chiens et a récolté plus de 315 000 dollars. Il a fourni des gilets à des chiens dans 23 États américains et au Canada. Il a également fourni des gilets à des chiens militaires en Afghanistan.

Plusieurs chiens ont retenu l’attention du jeune garçon de 10 ans, mais l’un d’entre eux reste son préféré.

Récemment, Brady s’est également lancé dans un nouveau projet local. Il a créé un parc pour chiens à Brunswick, Ohio, près de sa ville natale, qui est fermé un jour par semaine pour permettre aux chiens policiers de s’entraîner avec leurs maîtres.

Brady a découvert que les chiens policiers ont souvent besoin d’un endroit pour s’entraîner et suivre leur formation mensuelle obligatoire, il a donc décidé d’en créer un.

Avec l’aide des membres de sa communauté, ils ont restauré un parc qui avait besoin d’un peu de soins et ont ajouté un équipement d’agilité pour chiens à des fins de formation.

Brady a déclaré qu’il espérait aider autant de chiens policiers que possible grâce au parc et à son association à but non lucratif.

« J’aime voir le sourire sur le visage du maître-chien », dit-il.

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: