LES 10 ANIMAUX LES PLUS INTELLIGENTS DE LA PLANÈTE

Nous sommes loin d’être la seule espèce intelligente sur la Terre. Si parmi tous les animaux, Sapiens a en l’espace de quelques siècles imposé sa présence sur la planète, provoquant au passage l’extinction de nombreuses espèces, d’autres êtres vivants se distinguent par leurs capacités cognitives. Voici les dix animaux considérés comme les plus intelligents par la science.

les récentes découvertes scientifques montrent, l’une après l’autre, que les espèces avec qui nous partageons la planète sont bien plus intelligentes que ce que l’on a longtemps pensé.

LES PIEUVRES

Le fait qu’elle utilise des outils est l’un des premiers signes de l’intelligence de la pieuvre. Les chercheurs en ont été témoins à plusieurs reprises. Mais surtout, en 2009, en Indonésie, des poulpes ont été surpris en train de ramasser des coquilles de noix de coco. Après les avoir déterrées puis nettoyées, ils les ont transportées plus loin pour assembler un abri. Une preuve concluante que la pieuvre sait se servir d’outils. Une capacité qui reste rare dans le monde animal. Considérée comme l’invertébré le plus intelligent, la pieuvre possède un immense cerveau.

LES COCHONS

Principalement utilisés à des fins de production, les cochons peuvent aussi être de sympathiques compagnons. Très intelligents et sociaux, ce sont des individus à part entière, avec leur propre personnalité.
Ils sont également capables de faire preuve d’empathie, ressentent des émotions, ont chacun une personnalité distincte, et ont conscience d’eux-mêmes (face à un miroir, ils se reconnaissent).

LES CORBEAUX


Petit mais très futé. Une étude récente réalisée en Allemagne révèle que les capacités cognitives des corbeaux, c’est-à-dire l’ensemble des processus mentaux qu’ils mettent en oeuvre comme la mémoire et le langage, et par là même toute leur intelligence, est comparable à celle des chimpanzés adultes.

Ils savent reconnaître différents visages humains, échanger des concepts complexes avec leurs congénères, et ont la capacité d’imaginer le futur. Selon les scientifiques, l’intelligence d’un corbeau adulte est ainsi comparable à celle d’un enfant de sept ans.

LES PIGEONS

A elle seule, la capitale française compte environ 100 000 pigeons biset, soit à peu près un oiseau pour 22 habitants. Une prolifération qui déplaît à beaucoup de personnes à cause du fait que ce volatile est considéré comme sale, porteur de maladies et qui plus est, extrêmement bête. Si les deux premiers points sont discutables, le troisième, en revanche, est totalement faux. Le pigeon commun est en réalité extrêmement intelligent. Au cours des dernières décennies, nombreux sont les scientifiques à avoir étudié l’espèce à travers des expériences de psychologie cognitive, et les résultats de leurs recherches sont tout à fait étonnants.

LES VACHES

Bien que le cochon ait réussi à se libérer du stigmate « d’animal de ferme » et être enfin reconnu pour son intelligence, les vaches et les taureaux ont encore pas mal de chemin à parcourir pour arriver à ce stade… Quelques-unes de leurs activités préférées sont manger, établir des relations, prendre des bains de soleil et, en définitive, profiter des petits plaisirs de la vie, des occupations qui ne sont pas révélatrices d’une grande intelligence, raison pour laquelle elles n’ont pas été étudiées.

LES ÉLÉPHANTS


L’expression «une mémoire d’éléphant» est hautement justifiée. Leur cortexe cérébral est le plus volumineux parmi les mammifères terrestres.

Cela lui permet par exemple de se souvenir de la localisation exacte d’une source d’eau et de nourriture dans un rayon de 600 km, de mémoriser des sons et même de distinguer les langages humains.

 

LES CHIENS

Même si l’intelligence d’un chien varie selon sa race et d’autres facteurs, il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’un des 10 animaux les plus intelligents du monde, en plus d’être l’animal le plus fidèle qui ait jamais foulé notre belle planète.

Les chiens sont capables de comprendre un grand nombre de mots, d’interpréter le langage verbal et physique, d’utiliser la logique pour arriver à leur fin et ils ont même une mémoire à court et long terme. La stimulation mentale apportée à un chien durant ses premières étapes de vie améliore énormément le futur développement de ses capacités.

LES CHATS

Les chats sont certes des animaux intelligents. Si on considère qu’ils ont été suffisamment malins pour trouver une espèce (humaine), qui les nourrit, achète de grands sacs de litière et s’occupe de leur bien-être.

Ils sont aussi assez intelligents pour pouvoir survivre seuls, que ce soit en ville ou bien à la campagne.

Et leur mémoire leur permettrait de se souvenir des évènements dix ans plus tard, soit plus de la moitié de la vie d’un chat. Ils vont ainsi associer une sensation de plaisir avec un bruit, une odeur… ce qui explique qu’ils accourent systématiquement lorsqu’on manipule leur sac de croquettes.

Comme les posséseurs de chats ont aussi pu le constater, ils se souviennent précisément des objets et de l’endroit où ils se trouvent, ayant ainsi tendance a se faire une petite cachette où ils rassemblent des objets divers.

LES DAUPHINS

 

Les dauphins sont intelligents, très intelligents. Autant que les grands singes et plus que la plupart des mammifères, c’est sûr.

Diana Reiss, professeur de psychologie à l’Université de New York, a aussi démontré que les dauphins pouvaient se reconnaître dans un miroir et l’utiliser pour inspecter différentes parties de leurs corps, comme le font les hommes et les grands singes.

Et bien tout ce raisonnement pourrait être faux et les dauphins être aussi « bêtes »… que des poules. C’est en tout cas la thèse controversée soutenue par le biologiste Justin Gregg dans son nouvel ouvrage, « Les dauphins sont-ils vraiment intelligents? », publié le 26 septembre 2013.

Selon lui, les compétences que l’on prête aux dauphins sont un peu exagérées. Les poules aussi vivent dans des larges groupes sociaux, peuvent prévenir d’un son leurs congénères quand elles découvrent de la nourriture ou un danger. Ce qui montre à la fois que les poules sont plus intelligentes qu’on ne le pense et que les dauphins ne le seraient pas autant qu’on l’imagine, selon le chercheur.

LES SINGES


Enfin, finissons avec notre cousin et ancêtre, le singe. L’expression «malin comme un singe» n’est pas galvaudée. L’intelligence spatiale des chimpanzés surpasse même celle des enfants.
Amenés à évoluer dans les mêmes labyrinthes virtuels que des enfants et des adultes humains, les chimpanzés ont montré une nouvelle fois l’étendue de leurs talents intellectuels. Dans les environnements complexes, nos cousins se repèrent mieux dans l’espace que les plus jeunes Hommes. Une femelle sort même du lot, faisant globalement mieux que les adultes…

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire