Enterrée vivante, cette chienne survit miraculeusement

Voici Lily. Elle était l’un des nombreux chiens errants vivant en Afrique du Sud. Tout en étant partiellement paralysée, elle parcourait les rues et les cours d’école du Cap à la recherche de nourriture.

Un jour, ses aboiements et sa quête de nourriture à l’école secondaire Luhlaza de Khayelitsha ont agacé le directeur. Manono Makhaphela, le directeur de l’école a caractérisé les aboiements de Lily comme « nuisibles » et a demandé aux deux concierges de se « débarrasser » de la chienne en l’enterrant vivante !

Horrifié, le personnel de la cantine de l’établissement a entendu les aboiements de Lily et a assisté à la scène. Un employé de la cuisine chargé du nettoyage a appelé en panique la clinique pour animaux Mdzananda du Fonds international pour la protection des animaux.

Les secouristes arrivés ont découvert Lily enterrée dans une fosse d’un mètre et demi de profondeur. Elle n’avait littéralement plus que quelques minutes à vivre, puisqu’elle était enterrée depuis plus de 20 minutes.

Ils ont réussi à la sortir de la fosse et à l’emmener en toute urgence à la clinique. La chienne a été baptisée Lily.

Les spécialistes ont constaté que sa paralysie partielle avait été causée par une fracture de la colonne vertébrale plus tôt dans sa vie. Elle a suivi des séances d’hydrothérapie, d’acupuncture et d’autres traitements pour retrouver une certaine mobilité dans ses pattes. Elle a progressivement repris du poids et du muscle.

Lorsque l’histoire de Lily a été portée à la connaissance du public, les amis des animaux du monde entier ont apporté un soutien considérable.

L’avenir de Lily s’est éclairci et elle a trouvé un foyer aimant chez Helen Walne, journaliste indépendante et membre du conseil d’administration de la clinique vétérinaire de Mdzananda.

À propos de ses bourreaux, ils ne sont pas restés impunis. Les deux concierges, qui l’ont enterrée, ont été condamnés lourdement. L’un d’entre eux, pris de remords, est désormais bénévole dans la clinique qui a sauvé Lily.

Le directeur a été emprisonné. Pas pour ce qu’il a fait mais pour avoir refusé de se plier à sa condamnation initiale qui prévoyait de mettre en place un programme de sensibilisation à la cause animale dans son école. S’il s’obstine encore, le 18 juillet prochain, il retournera en prison.

C’est un miracle de voir Lily vivante maintenant. Elle peut marcher, courir et jouer comme tout autre chien ! Malgré sa terrible épreuve, elle est aujourd’hui une chienne heureuse et en bonne santé !

Partagez l’histoire de Lily avec votre famille et vos amis.

 

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire