Une caméra cachée montre avec quelle férocité la maman crécerelle défend ses bébés (Vidéo)

Chaque mois d’avril, un couple dévoué de faucons crécerelles revient pondre ses œufs dans le même vieil arbre sur la propriété de Robert Fuller à Thixendale, dans le North Yorkshire, en Angleterre.

Mais élever des petits n’est pas aussi simple qu’il y paraît, même avec deux parents attentionnés. Les sites de nidification étant très demandés, les crécerelles doivent protéger leurs œufs des chouettes effraies et des choucas jaloux.

 

A pair of kestrels in the U.K.

 

Robert Fuller est aux premières loges pour assister aux batailles des crécerelles, grâce à une caméra secrète cachée dans un trou de l’arbre.

« Des fois, je retiens mon souffle », a déclaré Robert. « C’est bouleversant de voir un animal que l’on connaît se faire attaquer, mais leur bravoure et leur courage sont impressonnants. »

Cette année, la maman crécerelle a pondu six œufs – quelque chose de particulièrement excitant, car la population de crécerelles est en déclin dans tout le Royaume-Uni. Mais vu les nombreuses menaces qui pèsent sur le nid, il semblait que les œufs n’allaient pas tous survivre.

 

Kestrel fights off a jackdaw to protect her eggs

 

L’année dernière, la maman crécerelle a perdu un de ses œufs à cause d’un choucas affamé. Elle ne voulait plus que cela se reproduise.

Au cours du mois d’incubation des œufs, Robert Fuller a observé un groupe de choucas qui tentaient constamment de dévaliser le nid. Mais la farouche maman crécerelle les a « interdit » de s’approcher de ses bébés. Elle et son compagnon les ont continuellement chassés, et alors que Fuller pensait que les choucas avaient lâché, il a découvert des images choquantes.

 

« La femelle crécerelle s’accroche fermement à un choucas. Mes caméras n’ont pas enregistré la nuit en raison d’une coupure de courant, mais je ne peux que supposer qu’ils ont eu une bataille dramatique à l’intérieur du nid », a déclaré Fuller dans une vidéo. « Les deux oiseaux sont manifestement épuisés par le combat, ils respirant lourdement, et le visage de la crécerelle est couvert de sang ».

La bataille terminée, les deux oiseaux se sont rués sur les œufs, mais la crécerelle a réussi à chasser le choucas avant qu’il fasse du mal.

 

En résultat du combat, tous les oeufs étaient éparpillés dans le nid. Alors Robert a décidé d’intervenir. Il a soigneusement rassemblé les oeufs pour que la maman crécerelle puisse les réchauffer tous. Deux des oeufs étaient froids, et Robert s’inquiétait qu’ils ne puissent pas survivre.

« En général, nous devons préserver la nature », dit Robert. « Avec les animaux en voie de disparition comme les crécerelles et les chouettes effraies, j’avais certainement une bonne raison pour intervenir. »

Quelques semaines plus tard, les six œufs ont éclos, et les parents crécerelles étaient plus que fiers.

 

Kestrel mom feeds her 6 chicks

 

Bientôt, les poussins apprendront à voler et à attraper leur propre nourriture – et tout cela grâce à la force et au courage de leur mère, et à un petit coup de main de la part du voisin.

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: