Un navire perdu depuis longtemps rempli d'or a été découvert dans le désert.

Un navire perdu depuis longtemps rempli d’or a été découvert dans le désert.

La découverte d’un navire dans un désert d’Afrique du Sud-Ouest qui avait disparu il y a cinq siècles et transportait des pièces d’or à bord est l’une des découvertes archéologiques les plus excitantes de ces dernières années.

Le vendredi 7 mars 1533, un navire portugais quitta Lisbonne. Sa position était inconnue jusqu’en 2008, lorsque ses restes furent découverts lors de l’extraction de diamants dans le désert de Namibie, près du rivage.

À l’exception de quelques fragments osseux solitaires, l’état du navire lors de sa découverte suggère que la tempête qui a causé la catastrophe était extrêmement puissante ; néanmoins, l’absence de restes humains suggère que la plupart de l’équipage a soit péri en mer, soit réussi à s’échapper du naufrage.
«Cela ajoute un nouveau sens à l’idée que le navire était chargé d’or», a déclaré le Dr Noli à News Com, en Australie.

De nouvelles investigations ont révélé la présence de bols en bronze, et il a finalement été déterminé que les longs poteaux métalliques étaient des canons.

A Long-Lost Ship Full of Gold Was Discovered in The Desert

L’équipe du Dr Noli a également trouvé des éclats de métal qui suggéraient qu’un naufrage était dissimulé dans le sable, en plus du mousquet, qu’ils estimaient vieux d’au moins 500 ans. On y trouva des canons, des épées, des instruments astrologiques, des boussoles, et même une capsule temporelle. De plus, des pièces d’argent ont été découvertes.

Sur la base du contenu de la catastrophe, le Dr Noli et d’autres experts pensent que le navire naviguait depuis son port d’origine à Lisbonne, au Portugal, autour de la pointe sud de l’Afrique, en direction de l’Inde occidentale.

Des navires portugais similaires avec la même cargaison suivaient souvent cette route à l’époque.

Le Bom Jesus est désormais le naufrage le plus précieux et le plus ancien jamais découvert au large de la côte occidentale de l’Afrique subsaharienne.

La région où le navire a été trouvé était connue sous le nom de Sperrgebiet, ou «territoire interdit», car des centaines de prospecteurs allemands s’y étaient rendus à la recherche de diamants.

Long-Lost Ship Found In The Desert Laden With Gold, 53% OFF

L’installation, fruit d’un effort collaboratif entre le gouvernement namibien et la société diamantaire DeBeers, est encore largement enfouie, selon CNN.

Les restes du naufrage sont actuellement protégés par la sécurité minière et ne sont accessibles qu’à un groupe limité de personnes. Il a été question d’un concept de musée, mais il n’est pas certain qu’il se concrétisera.

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Joie de vivre