Nous lui donnons un chat pour l’accueillir temporairement, il en tombe amoureux et trouve sa vocation

Devenu père adoptif pour les chatons des refuges, Abdul n’avait jamais rencontré d’animaux auparavant. Sa rencontre avec un jeune chat à secourir a été un véritable tournant dans sa vie.Ce n’était pas un « homme-chat », comme il le dit lui-même, mais c’était avant… Avant de rencontrer Bambi. « Je suis juste tombé amoureux d’elle », a déclaré Abdul à The Dodo.À l’époque, le chaton femelle se trouvait dans un refuge pratiquant l’euthanasie en Caroline du Nord. Il a fallu trouver rapidement une famille d’accueil pour le jeune chat. Lorsque nous avons contacté Abdul à ce sujet, il a immédiatement accepté malgré son manque d’expérience. Bambi souffrait d’anxiété, tout comme lui. Plus le temps passait, plus ils s’attachaient l’un à l’autre et se faisaient du bien. Au point qu’il dit considérer que c’est elle qui lui a sauvé la vie et non l’inverse. Abdul n’était censé la garder que temporairement le temps de la préparer à l’adoption, mais il a finalement décidé de l’adopter lui-même. Entre Bambi et lui, une véritable alchimie s’est installée. Quand elle le regarde avec ses grands yeux, il a l’impression qu’elle lui dit : « Je suis là pour toi. Je vous aime bien. Tout ira bien. » Avec Bambi, il a compris que sa vocation était de s’occuper des chats. Chose qu’il fait depuis 2 ans maintenant. « Parfois, j’en prends 2 ou 3 à la fois, parce que s’ils ont des frères et sœurs, je ne veux pas les séparer. »
Il se trouve qu’il s’est occupé de 5 d’entre eux. Il rit d’ailleurs en se souvenant que ces chatons le suivaient dans sa maison. « C’était fou », dit-il.Au total, Abdul a accueilli 18 chats qui ont ensuite tous rejoint leur famille pour toujours. Chaque fois que l’un d’eux part, c’est à la fois un déchirement et une joie pour lui. « Ils ont une petite partie de moi et j’ai une petite partie d’eux », dit-il.

 

 

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis: