Les enfants commencent à faire du vélo à l’école et redonnent vie à une ville

Il doit y avoir plusieurs choses de vos années d’école qui vous rendent nostalgique. Ces farces enfantines que vous aviez l’habitude de faire à vos amis et attendre que votre béguin d’enfance entre en classe feraient revenir n’importe qui à ce bon vieux temps.

Cependant, une chose qui vous rappellerait sûrement votre vie scolaire était de faire du vélo pour aller à l’école. Aller à l’école à vélo était un véritable engouement chez les enfants de cette époque.

Aller à l’école à vélo en groupe et, parfois, courir jusqu’à la porte de l’école étaient des souvenirs incroyables. Un enseignant d’éducation physique de Portland à l’école primaire d’Alameda a récemment pensé à ramener ce bon vieux temps aux écoliers le jour de la Terre.

Mais ensuite, il a pensé aux enfants qui se rendaient à l’école à vélo. Ils se sont donc rencontrés dans le quartier d’Alameda, point de départ de leur trajet à vélo vers l’école.

Selon le professeur d’éducation physique, ce serait une belle façon de rassembler la communauté et de faire des activités physiques. Il l’a donc nommé le vélo-bus, un moyen pour les enfants et les familles de se rendre à l’école à pied ou à vélo.

La plupart des enfants sont venus seuls à vélo, tandis que d’autres sont venus avec leurs parents. C’était quelque chose d’excitant pour les enfants et les adultes. Ils ont fait du vélo dans l’excitation.

Cependant, les adultes devaient rester à intervalles réguliers pour garder un œil sur les enfants. Il y avait des parents, des enseignants et le directeur de l’école. Il était également enthousiasmé par le nouveau concept. Il pensait que c’était une excellente façon de commencer la journée et d’amener tout le monde à faire de l’exercice.

Si l’idée de faire du vélo pour aller à l’école pouvait revenir, cela aiderait les enfants de bien des façons possibles. Cela pourrait leur donner des exercices physiques, réduire la pollution et, plus important encore, les aider à goûter au bon vieux temps.

 

 

La source

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis: