Une fillette ukrainienne retrouve son chat resté au pays après qu’il ait parcouru les 7 000 kilomètres qui les séparaient grâce à un élan de solidarité

Les animaux de compagnie font partie intégrante de la famille. Ces Ukrainiens n’ont eu d’autre option que de fuir leur pays lorsque la guerre a éclaté, malheureusement, leur chat est resté sur place. Grâce à de nombreuses personnes, le duo a enfin pu être réuni.

Agnessa Bezhenar est une jeune fille de 10 ans qui vivait avec sa famille et son chat nommé Arsenii à Odessa, au sud de l’Ukraine.

Lorsque les forces russes sont arrivées en février 2022, les Bezhenar ont quitté leur nation. Malheureusement, ils n’avaient pas les moyens financiers pour embarquer le matou avec eux. Ils l’ont donc confié à un proche puis se sont dirigés vers la Roumanie.

Ils ont ensuite été exilés à San Francisco aux États-Unis, où ils occupent depuis une charmante maison gentiment prêtée par un résident.

Cependant, Agnessa avait le cœur brisé et n’arrivait pas à surmonter la perte de son fidèle ami à fourrure. « Ça lui manquait terriblement de dormir avec son chat et de le serrer dans ses bras. Elle a grandi avec lui », a déclaré Maria Bezhenar à Good News Network.

Ses parents ont donc recontacté une hôtesse de l’air allemande rencontrée lors de leur vol, Dee Harnish.

Un périple de 7 000 kilomètres avant des retrouvailles chaleureuses

La jeune femme de la compagnie aérienne a alors remué ciel et terre pour qu’un miracle se produise. Elle a informé Viola, une collègue, qui a elle-même appelé une dame investie dans le sauvetage animal à Houston. Et cette dernière a lancé le processus.

Le beau-frère de Maria a été prévenu du projet de faire venir le matou jusqu’aux États-UnisArsenii a donc été vacciné et identifié. Il a ainsi reçu son précieux passeport indispensable à un voyage à l’étranger.

L’homme l’a ensuite conduit en moto d’Odessa à la frontière avec la Moldavie. De là, Arsenii a été emmené par un bon samaritain à Bucarest où l’attendait une autre famille de réfugiés.

Arsenii a ultérieurement pris l’avion. Plusieurs escales ont été nécessaires, à Montréal puis à Seattle, avant d’arriver à bon port.

Les retrouvailles entre Agnessa et Arsenii ont été fortes en émotion. Le matou témoignait également de sa joie de revoir sa jeune maîtresse. Depuis, ils ne se quittent plus d’une semelle.

 

La source

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: