Une chatte sénior et borgne se faufile dans le moteur d’une voiture et se retrouve à 250 km de chez elle

En s’introduisant dans le compartiment moteur d’une voiture, sans doute à la recherche de chaleur, Rosie était loin de se douter qu’elle allait faire un très long voyage dans des conditions extrêmement difficiles. Malgré son âge et une opération récente, cette chatte y a survécu.

Rosie, une chatte du Nord-est de l’Angleterre, a vécu une incroyable mésaventure qui, heureusement, s’est bien terminée pour elle. Un récit rapporté par le Daily Record.

Le 1er octobre, Conor Crawford, mécanicien à Kirkcaldy dans l’Est de l’Ecosse et habitant Fife, à quelques kilomètres de là, était intrigué par l’odeur de brûlé qui émanait de sa voiture à son arrivée sur son lieu de travail.

En soulevant le capot pour vérifier le moteur, il a été surpris de découvrir une chatte tabby à laquelle il manquait un œil et qui a bondi hors du véhicule. L’homme en a aussitôt informé sa femme Deni, qui est auxiliaire vétérinaire. Celle-ci a passé une heure à demander aux voisins si l’animal appartenait à quelqu’un, mais sans résultat.

Elle a alors emmené la chatte à la clinique où elle travaille pour la passer au lecteur de puce d’identification. Elle en portait effectivement une, enregistrée non pas en Ecosse, mais 250 kilomètres plus au sud dans la ville anglaise de Gateshead.

Le couple a d’abord pensé que la famille du félin s’était récemment installée à Fife, mais elle a fini par la contacter pour apprendre qu’elle résidait toujours en Angleterre.

Amy Bosworth, la propriétaire de cette chatte sénior qui s’appelle Josie, n’a pu retenir ses larmes en recevant cet appel téléphonique qu’elle n’osait plus espérer. Elle la cherchait depuis le 22 septembre. Elle est d’autant plus attachée à Josie que celle-ci appartenait à ses parents, décédés 5 ans plus tôt.

Sa survie est un miracle

Un mois avant sa fugue et son périple, la chatte avait été opérée ; on lui avait retiré un œil à cause d’une tumeur.

Amy Bosworth a effectué le trajet de 6 heures pour la ramener à la maison. Josie a perdu un peu de poids et souffrait de brûlures à la queue, mais elle devrait s’en remettre.

« Survivre à ce voyage à son âge et après l’opération relève du miracle, dit sa propriétaire. Je suppose qu’elle voulait vivre une aventure pour ses vieux jours ».

 

La source

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire