Après le décès de Grégory Lemarchal, sa famille « écroulée » n’a pas fêté Noël pendant 10 ans – Se rappelant de ses derniers mots, ils se battent encore

En avril 2007, Grégory Lemarchal a perdu la vie des suites de la mucoviscidose. Malgré les années qui passent, le défunt chanteur reste toujours dans la mémoire des Français et de sa famille.

“Star Academy” nous a permis de connaître de nombreuses célébrités. Parmi ceux qui ont le plus marqué l’émission, on peut compter Grégory Lemarchal. Pour rappel, c’est dans la quatrième saison du programme a été révélé au grand public.

Dès les premières semaines, on savait déjà qu’il allait être le grand gagnant de la compétition. Pourquoi ? Parce qu’en plus d’avoir une superbe voix, il s’est aussi distingué par sa sympathie.

Même les autres candidats de “Star Academy 4” savaient que Grégory Lemarchal sortira vainqueur de l’émission.

“Avec sa voix, son charisme, son histoire et sa maladie, c’était pour nous évident qu’il fallait qu’il gagne. Cela ne faisait pas l’ombre d’un doute. On l’appelait d’ailleurs Greg le Millionnaire »,

a confié Mathieu Johan.

L’une des choses que le public aimait aussi chez Grégory Lemarchal, c’était sa force et son courage. Même en étant atteint de la mucoviscidose, le chanteur a tenu jusqu’au bout pour pouvoir réaliser son plus grand rêve.

Il ne voulait même pas révéler sa maladie pendant sa participation à “Star Academy”, mais faute de “fuites dans la presse”, la nouvelle s’était répandue bien avant le début de l’émission.

Malgré cela, Grégory a poursuivi son parcours dans le programme de TF1. Résultat, il est sorti gagnant du concours musical et a connu un grand succès avant de mourir.

Son combat, la mucoviscidose

Grégory Lemarchal n’avait que 20 mois lorsque ses parents, Laurence et Pierre Lemarchal ont appris sa maladie. Une triste nouvelle qu’ils ont prise “en pleine figure”, comme l’a déclaré le père du chanteur.

En plus d’apprendre qu’il s’agissait d’une maladie génétique incurable, les médecins ont également dit aux parents du musicien que l’espérance de vie de leur fils ne dépassera pas 15 ans.

Pourtant, Grégory Lemarchal, par sa force et son courage, a vécu jusqu’à ses 24 ans. Il avait même eu la force de participer à l’une des émissions télé les plus célèbres de l’époque. Toutefois, comme l’a révélé Alexia Laroche-Joubert, l’ancien petit ami de Karine Ferri a failli ne pas participer à “Star Academy”.

Pour cause, Alexia avait hésité à l’intégrer dans le programme au départ. Sur le plateau de “TPMP”, l’animatrice a confié :

“Je trouve que le gamin est génial, il a une voix géniale mais ce n’est pas mon métier quand même.”

Ainsi, Alexia Laroche-Joubert a demandé conseil auprès de Pascal Nègre.Conquis par le talent du jeune homme, le producteur a donc donné le feu vert pour que Grégory Lemarchal puisse finalement participé à la “Star Academy”.

Si on le voyait toujours souriant dans l’émission malgré sa maladie, l’état de santé du chanteur s’est dégradé deux jours avant la finale.

“Il était vraiment fatigué. il a puisé au fond de lui pour assurer la finale » ”,

a déclaré Alexia Laroche-Joubert.

Grégory Lemarchal a donc tenu le coup et a remporté la compétition en 2004. Même si la mucoviscidose interférait toujours dans son métier, le jeune homme n’a pas baissé les bras. Mais si Grégory Lemarchal était persuadé qu’il “aurait cette p*tain de maladie”, son état de santé a malheureusement empiré au fil des ans.

Ses derniers instants

Et même quelques jours avant sa disparition, Grégory Lemarchal est toujours resté fort. Le 10 avril 2007, entouré des siens, le musicien s’apprêtait à subir une opération très lourde.

Il avait été contraint de subir une greffe de poumons. Et même à cet instant-là, Grégory restait positif. Dans sa chambre d’hôpital, le défunt homme a dit à sa famille :

“Je signe le plus beau contrat de ma vie”

Il ne restait donc plus qu’à attendre le greffon. Seulement voilà, le groupe sanguin du chanteur, B+, était difficile à trouver. Malgré tout, Grégory gardait espoir.

La nuit, sa famille l’emmène voir les étoiles dans son fauteuil roulant alors que son état se dégradait de plus en plus. Courageux, il a quand même eu la force de faire un signe à un ami d’enfance venu le voir.

Avec son index, l’ex-compagnon de Karine Ferri a dessiné un cœur pour son ami. Il n’a pas non plus oublié Hélène Ségara, qu’il adorait énormément. Grégory Lemarchal a, en effet, envoyé un SMS à la chanteuse avant sa disparition.

Ensuite, Grégory a été plongé dans le coma pour alléger sa douleur. Dans les colonnes de Paris Match, ses parents se souvenaient de ce moment très bouleversant.

“Il était là, avec son regard droit et volontaire qui voulait dire : ‘Endormez-moi, je n’en peux plus, mais réveillez-moi très vite avec deux poumons tout neufs car on m’attend pour mon deuxième album’”,

disent-ils.

Dans Télé 7 jours, Laurence a aussi révélé les derniers mots de Grégory avant sa mort. Le chanteur a laissé un dernier message aux personnes souffrantes de la mucoviscidose.

“Surtout, dites-leur de ne jamais baisser les bras”

Des mots que le père du défunt chanteur avait déjà révélés lors de son passage dans les colonnes de France Dimanche.

“Il pensait toujours aux autres”,

a-t-il déclaré.

 

Bien évidemment, la mort de Grégory a bouleversé la vie de sa famille. Suite à sa disparition, sa sœur Leslie pensait que leur monde s’était « écroulé ».

“J’avais le sentiment que je ne pourrais plus rien reconstruire dans ma vie. Mon équation familiale, c’était notre carré d’as”,

dit-elle.

Pendant “dix ans”, la famille du regretté jeune homme a aussi cessé de célébrer Noël. Leur douleur était tellement immense qu’ils ne trouvaient pas la force de fêter quelconque événement heureux tels que les mariages et les an niversaires.

Comment se porte sa famille désormais ?

Ce qui a un peu alléger la peine de la famille Lemarchal, c’était la naissance du petit Paul, le fils de Leslie Lemarchal. Grâce à cet heureux événement, la petite famille a repris goût à la vie et a, une nouvelle fois, fêté Noël.

N’ayant pas connu son oncle, le petit garçon pose souvent des questions sur lui. À deux ans et demi, par exemple, il avait demandé à sa maman la raison pour laquelle il ne pouvait pas le voir.

Et quand Leslie lui avait expliqué sa maladie, Paul avait eu “peur” pour sa mère. Cette dernière a donc rassuré son fils, avec qui elle écoute les chansons de son défunt frère, depuis.

“C’est fort en émotion”,

a-t-elle déclaré.

Grégory Lemarchal reste donc dans les mémoires de ses proches même s’il n’est plus parmi nous.

“Pour nous, il est toujours là”,

dit sa mère.

Laurence et Pierre Lemarchal continuent notamment de lutter contre la mucoviscidose à travers l’association qu’ils ont fondée en honneur de leur fils. Et quand ils évoquent leur défunt enfant, les parents du musicien ne peuvent pas contenir leurs émotions.

Durant leur passage dans “ça commence aujourd’hui”, par exemple, sa mère a versé des larmes en regardant des images de son fils. La preuve que la douleur est toujours présente même des années après la mort de Grégory Lemarchal.

 

La source

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: