Le fils de Gilbert Bécaud meurt à 69 ans, défendant les œuvres de son père pendant 21 ans – la lutte pour l’héritage entre ses 4 enfants reprend

La famille Bécaud est actuellement en deuil. Près de 21 ans après la disparition de Gilbert Bécaud, le fils aîné du chanteur a rendu son dernier souffle. AmoMama vous donne plus d’informations concernant cette triste nouvelle.

Gilbert Bécaud était sûrement l’un des chanteurs les plus aimés de sa génération. On le connaît tous grâce à son titre “Monsieur 100 000 volts”, qui a connu beaucoup de succès à sa sortie. Côté vie privée, le musicien a eu la chance de goûter à la paternité avant de rendre son dernier souffle.

Son aîné se prénomme Gaya, fruit de ses amours avec Monique Nicolas. C’est notamment pour son lui qu’il a écrit la chanson “Berceuse Gaya”. Hélas, plus de 20 ans après le décès de son père, la grande figure de RTL s’en est allé à son tour.

Toujours avec Monique Nicolas, Gilbert Bécaud est aussi devenu l’heureux père de Philippe et Anne. Ensuite, de sa relation avec Janet Woollacott, Jennifer est venue au monde. Enfin, avec sa dernière épouse, Kitty, le défunt homme a eu Emily et a aussi adopté une autre enfant prénommée Noï.

En gros, de son vivant, le chanteur légendaire était à la tête d’une famille de 6 enfants qui, suite à sa disparition, s’est déchirée.

La disparition de Gilbert Bécaud – sa famille se dispute de son héritage

Pour rappel, Gilbert Bécaud a tiré sa révérence le 18 décembre 2001 à cause d’un cancer du poumon. Et comme la famille Hallyday, le clan de “Monsieur 100 000 volts” s’est également disputé pour l’héritage du chanteur.

Pour cause, Gilbert a désigné son fils aîné, Gaya Bécaud, comme unique héritier des droits moraux sur l’ensemble de ses œuvres.

Une dernière volonté qu’avait contestée la dernière épouse du chanteur, Kitty. De ce fait, la famille a entamé une longue procédure judiciaire jusqu’à ce que Gaya Bécaud ait eu gain de cause. Et ce, parce qu’il avait travaillé aux côtés de son défunt père comme directeur artistique.

De son côté, Kitty, sa veuve, gère sa société de productions et d’éditions musicales depuis 2010.

Chez BFMTV, il y a quelque temps, Gaya Bécaud s’est notamment exprimé sur la bataille d’héritage de Johnny Hallyday en se basant sur sa propre expérience.

“Si cette personne a mis ce qu’elle veut dans son testament, c’est parce qu’elle veut que ça soit dans son testament. Il n’y a pas à chercher d’autre chose”,

a-t-il déclaré

La maladie de son fils aîné, la raison pour laquelle il n’avait pas assez rendu hommage à son père

Après la mort de Gilbert Bécaud, on a constaté que très peu d’hommages pour le défunt chanteur a été préparé. Une tâche qui revient à Gaya vu que lui seul a la main mise sur les droits moraux de son père.

Malheureusement, le fils de l’interprète de “Nathalie”, n’a pas pu faire grand-chose pour honorer la mémoire de son père, en raison de son problème de santé.

Pour information, juste après qu’il a gagné le procès contre sa belle-mère, Gaya est tombé gravement malade. Le frère d’Anne Bécaud a été victime d’un AVC.

“Voilà pourquoi il a fait si peu de choses”,

a révélé sa fille Marguerite au Figaro.

Cette dernière a tout de même précisé que son père, Gaya Bécaud, avait “sorti un disque réorchestré à sa façon” ainsi que certaines compilations, mais “c’est tout”. L’aîné du musicien n’avait rien fait pour les dix ans de la mort de son père, en 2011, comme l’avait précisé sa fille.

De son côté, Emily Bécaud, la fille du chanteur, a également honoré la mémoire de son regretté père à sa manière. Celle-ci a, en effet, sorti un CD, sans consulter les autres membres de son clan. Un geste qui semblait beaucoup déranger son grand-frère.

“La petite Bécaud fait comme si elle était toute seule mais le patron, c’est toujours moi. Rééditer les chansons, je l’ai déjà fait il y a vingt ans”,

a déclaré Gaya Bécaud.

Disparition du seul héritier de Gilbert Bécaud – qui sera son nouvel héritier ?

Après avoir protégé les droits moraux de son père pendant plusieurs années, Gaya Bécaud, a, lui aussi, rejoint les étoiles, le 28 septembre 2022. C’est son ami et journaliste Laurent Marsick qui a annoncé la triste nouvelle sur les réseaux sociaux.

“Gaya Bécaud nous a quittés. Fils aîné du grand Gilbert Bécaud. Gaya avait 69 ans”,

peut-on lire dans la publication de Laurent Marsick.

Bien évidemment, la disparition de Gaya a beaucoup attristé les internautes. Plusieurs personnalités ont tenu à lui rendre hommage suite à l’annonce de son décès. Le rédacteur en chef de France Info, Xavier Allain, avait, par exemple, écrit :

“Entrer dans son bureau digne de Phil Spector, c’était fou. Salut Gaya ! »

Philippe Labro, qui était aussi directeur des programmes de RTL, a également honoré la mémoire de Gaya en lui dédiant un post sur Twitter. Dans son Tweet, celui-ci a qualifié l’aîné de Gilbert Bécaud d’“inventif, gai” et “imaginatif”. Il dit être “fier de le compter parmi les ‘excentriques’ ».

Outre le fait qu’il soit le fils de Gilbert Bécaud, Gaya s’est également fait connaître comme directeur de la radio RTL. L’homme excellait dans l’habillage d’antenne et la création de jingles. Et même s’il se faisait discret depuis ces temps, le fils de Gilbert reste une figure emblématique de la station de radio.

“C’est une carrière bien personnelle qu’il a menée à RTL pendant des années : musique, habillage d’antenne… Tout ce qui fait le charme et l’esprit de la station. Il fut un compagnon de Laurent Gerra et de toute son équipe, en plus d’être un vidéaste plein d’humour”,

disait Yves Calvi en lui rendant hommage.

Notons que Gaya Bécaud a travaillé chez RTL pendant près de 30 ans. Reste à savoir quel membre du clan Bécaud va hériter des droits moraux de Gilbert suite à cette perte. AmoMama adresse ses plus sincères condoléances à la famille du défunt homme.

 

La source

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire