Chipper, le chien qui a pour mission de ramasser du plastique

Voici Chipper, un chien de 8 ans, qui a pour mission de ramasser le plastique. Dans la nature sauvage de l’Arizona, ce très bon garçon fait sa part pour sauver la planète.

Chipper et sa maîtresse, Katie Pollak, ont pour mission d’aider l’environnement, en ramassant les déchets partout où ils les trouvent près de leur maison à Mesa, en Arizona.

Chipper ramasse les bouteilles d’eau partout où il va. Katie Pollak, 31 ans, a réalisé que son chien avait une passion pour le plastique peu après l’avoir adopté dans un refuge en 2011, lorsqu’il a manifesté une fascination pour les bouteilles d’eau jetables.

« Il a commencé à les ramasser immédiatement, alors je l’encouragais et le récompensais », a raconté Pollak. « Et il m’a motivé à faire de même. J’ai vraiment commencé à sortir et à ramasser plus qu’avant, donc nous avons créé une sorte d’équipe. »

Le couple aime sortir, faire de la randonnée, du paddleboard et se promener ensemble dans leur région. Plus de 28 000 personnes suivent leurs aventures via le compte Instagram de Pollak.

« Il a vraiment été une source d’inspiration », a déclaré Katie Pollak. Je participe à des nettoyages de groupe dans la région et quand les gens le voient, ils disent : « Chipper est là ! Alors tout le monde peut venir le rencontrer et voir ce qu’il est. »

 

Partout où ils vont, ils ramassent des sacs et des sacs d’ordures – canettes de bière, bouteilles en plastique, vêtements abandonnés et autres – que d’autres personnes ont laissés derrière eux. Pollak vient toujours avec des sacs pour ramasser les déchets, et elle a été choquée par la quantité d’ordures qu’elle et ses amis peuvent ramasser chaque jour.

« C’est déchirant », dit-elle, « mais nous aimons tellement cette région, et nous voulons vraiment faire de notre mieux pour préserver la nature sauvage ».

Pollak et Chipper – et l’autre chien de Pollak, Quinci – se retrouvent souvent avec des amis pour faire de grands nettoyages. Beaucoup d’entre eux font partie d’un effort appelé Wild Keepers, qui promet de collecter 1 million de kg de détritus d’ici 2023. Ils s’y emploient depuis 2016 et ont collecté plus de 200 000 kg jusqu’à présent.

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: