Un amoureux des chiens ouvre un sanctuaire unique de 18 hectares pour pitbulls

Un amoureux des chiens ouvre un sanctuaire unique de 18 hectares pour pitbulls

«Nous n’abandonnons pas les chiens», dit Jason Flatt, qui a acheté une propriété de 46 acres (18 hectares) qu’il consacrera à l’hébergement des chiens.

Ce défenseur des animaux en Géorgie, États-Unis, montre son dévouement à la race de chien qui est souvent la plus discriminée, en ouvrant un établissement qui leur est uniquement consacré.

Jason Flatt, un habitant du comté de Paulding, a récemment acheté un terrain de 18 hectares dans une région reculée afin de construire un sanctuaire ultramoderne pour les pitbulls et les mélanges de pitbulls, a-t-il déclaré.

Flatt retire déjà des pitbulls des refuges locaux et s’en occupe avec une petite équipe à son domicile, qui est rempli de chenils pour les chiens.

La plupart des chiens dont Flatt s’occupe ont subi un traumatisme quelconque. Il dit qu’il s’efforce de changer l’image de la race, qui est connue pour être agressive ou utilisée comme chien de combat.

«Tout le monde suppose que ces chiens sont des monstres tueurs de bébés», a raconté Flatt. «Les pitbulls ont un problème — un gros problème. Dans chaque grande ville, les refuges en sont pleins, et il n’y a personne qui les prend.»

En Géorgie, environ 80% des chiens dans les refuges pour animaux sont des pitbulls ou des mélanges de pitbulls.

Dans son nouvel établissement, M. Flatt souhaite que chaque chien dispose d’un espace de 12 mètres fait de béton et d’herbe. Le sanctuaire comprendra également des zones de réhabilitation, de jeux intérieurs et un vétérinaire.

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Joie de vivre
Ajouter un commentaire