Les policiers refusent de laisser deux pitbulls effrayés retrouvés abandonnés dans la rue tard dans la nuit

Lorsqu’ils sont assermentés, les officiers de police assument une responsabilité – servir et protéger les communautés. Ils prêtent serment et le portent fièrement à la vue du public. Ils passent des jours et des nuits à garder un œil vigilant, et pour certains agents, il n’y a pas de limite à ce qu’ils sont prêts à faire pour assurer une vie paisible – tant pour les humains que pour les animaux.

C’est le cas d’un agent du comté d’Orange, en Floride. L’officier Steven Reed est également connu sous le nom de Doolittle.

Il est bien connu comme quelqu’un qui est prêt à aider nos amis à fourrure dans le besoin.

Les appels pour des animaux ne manquent pas à Orlando. Une nuit, pendant l’équipe de minuit, Reed a reçu un appel de détresse.

Ce serait l’appel qui a fait éclore sa réputation d’amoureux des animaux. Patrick Hennessey, un citoyen inquiet, avait vu dans l’obscurité sur une route très fréquentée, deux masses blotties l’une contre l’autre. En se rapprochant de leurs ombres, Hennessey a réalisé qu’il s’agissait de deux pitbulls effrayés et blessés.

Après avoir déterminé que les chiens étaient abandonnés et avaient désespérément besoin d’aide, Hennessey a immédiatement appelé la police locale.

À leur arrivée, M. Reed et son collègue Thomas Boggs ont trouvé les deux femelles, qui ont ensuite été baptisées Justice et Liberty.

Les chiens avaient de multiples blessures. Liberty avait du mal à marcher, du sang coulait de ses pattes. Reed soupçonnait qu’elle avait été renversée par un véhicule. Les deux chiens abandonnés portaient des colliers roses, et on a découvert plus tard qu’ils avaient été abandonnés une fois auparavant.

Les chiens, effrayés et nerveux, ont accueilli les policiers avec affection et amour.

Au lieu de s’élancer et d’attaquer, les chiens ont remué leurs queues, ont commencé à lécher et câliner les genoux des officiers. Les agents ont appliqué de la gaze et des bandages sur leurs blessures. De plus, ils ont refusé de les quitter jusqu’à l’arrivée des services animaliers.

Les deux chiens abandonnés ont été adoptés peu après leur sauvetage.

La nuit du sauvetage, un passant nommé Adam a pris des photos de la police réconfortant les chiens en détresse. Leur gentillesse l’a impressionné et il a décider de les montrer. Il a envoyé les photos au bureau du shérif avec une note qui disait :

« Ces photos que j’ai prises dépeignent la nature aimante de nos officiers et feront vibrer les cordes sensibles de tous les amoureux des animaux. Merci. »

Partagez cette histoire avec vos amis et votre famille.

 

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: