Le Congrès adopte un projet de loi visant à aider les vétérans atteints de SSPT à obtenir des chiens d’assistance

Un projet de loi visant à mettre en relation un plus grand nombre d’anciens combattants avec des chiens d’assistance formés pour soutenir les conditions de santé mentale se dirige vers le bureau du président Joe Biden, qui devrait le signer.

 

Le représentant Steve Stivers, R-Ohio, salue Phoenix, un chien d’assistance, lors d’une conférence de presse soulignant l’adoption de la loi sur les chiens aidant les militaires blessés.

« De nombreux anciens combattants à mobilité réduite ont vu leur vie changée – et dans certains cas, sauvée – par des chiens d’assistance », a déclaré vendredi dans un communiqué le sénateur Kevin Cramer, l’un des auteurs du projet de loi. « Notre projet de loi vise à lancer un programme pilote pour que les vétérans souffrant de problèmes de santé mentale, comme la dépression, puissent recevoir des chiens d’assistance. »

« C’est une bonne affaire pour les vétérans souffrant de syndrome de stress post-traumatique. Je pense que cela fera baisser le taux de suicide et rendra la vie des vétérans plus heureuse », a déclaré l’ancien représentant Steve Stivers Stivers.

Becca Stephens, une ancienne combattante de 36 ans qui a servi en Irak, a été diagnostiquée d’un SSPT en 2011. Il y a trois ans, elle a reçu Bobbi, un Labrador doré, par l’intermédiaire de K9.

Avec Bobbi à ses côtés, Stephens dit qu’elle se sent plus confiante depuis trois ans et qu’elle sort en public tout le temps. Elle dit que le chien lui a donné une nouvelle « laisse » pour la vie.

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire