Un Dogue de Bordeaux cruellement enterré vivant par un propriétaire abusif

Le propriétaire ne voulait plus de son chien, un Dogue de Bordeaux. Il a donc trouvé le moyen le plus inhumain, le plus inadmissible et le plus facile de s’en débarrasser. Il l’a enterré vivant et l’a laissé mourir.

Le problème, c’est que ce dogue de 10 ans n’était pas prêt à mourir. Elle luttait pour rester en vie dans sa « tombe », espérant que quelqu’un la repère et la sauve.

Le chien avait de la veine car Pedro Dinis, un amoureux des animaux, promenait son propre chien, un pitbull, sur le terrain vide où le dogue était enterré.

Il a remarqué quelque chose qui dépassait de la terre et lorsque son pitbull a réagi, il s’est arrêté net pour regarder de plus près.

Ce qu’il a vu l’a figé. C’était la tête d’un chien à peine visible dans le monticule de terre. Remarquant que le chien était encore en vie, Pedro et son chien sont rapidement entrés en action pour sauver le pauvre.

Le dogue, que Pedro a baptisé « Athena » (d’après la déesse grecque de la guerre), avait réussi à libérer sa tête, probablement parce qu’il était enterré assez profondément dans le terrain.

Athena était ancrée dans le sol par sa laisse qui était attachée à un lourd sac de pierres. Le propriétaire avait manifestement voulu s’assurer que son chien ne s’échapperait pas de cet enfer !

Pedro ne voulait pas blesser Athena en utilisant une pelle, il a donc utilisé ses mains pour enlever la terre. Tout en travaillant avec la terre, il a veillé à donner beaucoup d’eau à Athena pour la réhydrater.

Enfin, Athena était libre ! Mais trop faible pour bouger. Pedro l’a emmenée dans une clinique vétérinaire où elle a été traitée pour le choc et la déshydratation avec des fluides intraveineux.

 

Le vétérinaire a également costaté qu’Athena avait été victime de mauvais traitements pendant toute sa vie.

Après avoir été soignée, Athena a été recueillie par le refuge pour animaux SOS Dogue de Bordeaux. Dans les mois qui ont suivi son sauvetage, Athena a été adoptée par M. et Mme Delfosse, les fondateurs du refuge, où elle a trouvé réconfort et bonheur, en attendant le procès contre le propriétaire.

Le propriétaire du chien, un Français de 21 ans, a tenté de se tirer d’affaire en prétendant que son chien avait fugué et a nié toute maltraitance du chein.

L’histoire d’Athena ayant capté l’attention des internautes, qui ont demandé que le propriétaire soit condamné à une peine maximale de deux ans de prison et à une amende d’environ 33 000 euros pour cruauté envers les animaux, le tribunal français a interdit au Français de posséder un chien pendant cinq ans et l’a condamné à une amende de 33 000 euros et à huit mois de prison avec sursis.

Quelques mois après la condamnation de l’ancien propriétaire, Athena est décédée paisiblement sous les soins affectueux de sa famille adoptive.

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: