Les députés proposent des amendes pour les abandons d’animaux

Les députés de la Douma lancent un projet de loi pour protéger les animaux qui sont quittés par leurs propriétaires.
Pour faire baisser le nombre d’animaux domestiques abandonnés, une proposition de loi prévoit également de durcir les peines encourues par les propriétaires et d’accorder un avantage fiscal aux foyers qui possèdent un chien ou un chat et le traitent bien, ou qui décident d’en adopter un.

 

Le président du comité sur l’écologie et la protection de l’environnement de Russie a proposé un projet législatif concernant le traitement des animaux. Parmi ces changements proposés: amende en cas de non-respect des animaux de compagnie, etc. Les autorités régionales seront autorisées à étudier les incidents. Ce projet apparaitra dans l’ordre du jour de la Douma en automne.

En France, il est interdit d’exercer des mauvais traitements envers les animaux domestiques et les animaux sauvages apprivoisés ou tenus en captivité. Des sanctions pénales sont prévues en cas de mauvais traitements, d’abandon, de sévices graves et d’atteintes à la vie ou à l’intégrité de l’animal. Les maltraitances peuvent être signalées à la police ou à la gendarmerie, aux services vétérinaires de la direction départementale de protection des populations ou à une association de protection animale.

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire