Dans le campus de l’université, le chien paie toujours pour son repas

Depuis environ 5 ans, le campus de l’Institut d’enseignement technique de Monterrey Casanare, en Colombie, abrite un gentil chien noir nommé Negro. Il y joue en quelque sorte le rôle de gardien, veillant sur les étudiants pendant qu’ils poursuivent leurs études.

En retour, Negro est pris en charge par les professeurs de l’école, qui lui fournissent de la nourriture, de l’eau, de l’attention et un endroit sûr où passer la nuit.

Dans le campus, il y a un petit magasin où les étudiants achètent des choses pendant leurs pauses ; parfois, ils lui achètent des biscuits vendus là-bas.

C’est là, évidemment, que le chien a appris ce qu’était le commerce – et qu’il a décidé de l’essayer lui-même. Il observait les étudiants donner de l’argent et recevoir quelque chose en échange. Puis un jour, spontanément, il est apparu avec une feuille dans la bouche, remuant la queue et faisant savoir qu’il voulait un biscuit.

Negro a inventé sa propre monnaie, et bien sûr, elle est acceptée.

Après que le chien ait réalisé que son argent pousse littéralement sur les arbres, c’est devenu une chose régulière.

« Il vient chercher des biscuits tous les jours », a raconté Gladys Barreto, une préposée de longue date du magasin. « Il paie toujours avec une feuille. C’est son achat quotidien ».

 

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire