Les yeux de ce chat ressemblent à du verre brisé

C’est ce qu’on appelle une membrane pupillaire persistante et cela peut arriver à n’importe quel animal.

La membrane pupillaire persistante se caractérise par la présence uni- ou bilatérale d’un tractus mésodermique nourricier du cristallin, d’origine vasculaire, plus ou moins visible dans la chambre antérieure, consécutivement à un défaut de régression néonatale des reliquats de la membrane pupillaire.

 

 

 

 

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire