Un raton laveur secouru revient rendre visite à la femme qui l’a sauvé il y 3 ans

Little Hands n’avait que quelques semaines lorsqu’il a été repéré tout seul sur le bord de la route. C’était début juin, et tous les organismes de sauvetage et de réhabilitation d’animaux sauvages de la région étaient comblés.

« Lorsqu’on leur a demandé que faire avec un raton laveur orphelin, la réponse était la suivante : « Laissez-le tranquille et laissez la nature suivre son cours », ou « Vous pouvez l’emmener chez un vétérinaire pour l’euthanasier », raconte Nikki Robinson, qui travaille dans la réhabilitation de la faune sauvage. « Cela m’a brisé le cœur. Je ne pouvais pas laisser cela se produire ! »

Alors que Robinson travaillait à temps plein, sa mère, Linda, était retraitée et pouvait nourrir le bébé au biberon cinq fois par jour.

« La première fois qu’elle l’a nourri au biberon, elle a fondu de son regard », raconte Robinson. Elle a donc créé un lien spécial avec lui, tout en sachant qu’il allait retourner à la nature sauvage à un moment donné. »

Une fois rétabli et repris ses forces, Little Hands a été lâché dans la nature sauvage à la fin de l’été.

« Ma mère a une balançoire devant le porche sur laquelle elle aime s’assoir. Tous les ans, le raton laveur  vient ramper littéralement sur la balançoire pour s’assoir à côté d’elle. Elle demande aussi qu’on lui gratte le derrière et le menton », raconte Robinson. « Il veut des câlins, puis il prend sa nourriture et s’en va. »

Depuis trois ans, Little Hands vit dans la nature de manière autonome, mais il continue de revenir dans la maison où il a été élevé, juste pour se blottir contre sa sauveuse.

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: