Un chat sauve un bébé cygne et l’amène chez lui.

Vous pensez que les animaux ne fonctionnent qu’avec des instincts? Détrompez-vous! Parfois, les animaux montrent une telle profondeur de compréhension, d’amour et de compassion que ça fait des larmes aux yeux. Certains actes des animaux doivent plutôt nous servir d’exemple.

Voici l’histoire d’un couple âgé qui vivait dans un village au fin fond de la forêt. Les jeunes avaient tous quitté le village, mais les vieux n’avaient aucune intention de partir en ville. Ils avaient un chat qui remplissait leur solitude. Aussi âgé, le chat avait presque 15 ans.

Parfois, Ryzhik s’éloignait du village pour profiter de sa liberté, mais se présentait pile-poil au moment où vieux Kouzmich allait à la pêche. Ryzhik avait un grand « respect » pour cette activité et se comportait calmement lors de la pêche. Et pour le grand-père, c’était plus amusant d’aller à la pêche avec son chat. i.

Avec l’âge, le chat devenait de plus en plus triste, il se déplaçait lentement, ne répondait pas à l’affection. Il ne voulait même pas dormir sur le canapé, d’où la grand-mère et le grand-père le chassaient avant. Et un jour, il a disparu. La femme est allée demander aux voisins si quelq’un avait vu leur chat. Seule la petite-fille de la voisine l’avait remarqué sur le rivage, personne d’autre nulle part.

Le vieux couple allait au lac tous les jours pour appeler Ryzhik, mais le chat n’apparaissait pas. Au bout de quelques jours, ils se sont résignés. « Son heure était arrivée, c’était un bon chat », ont-ils pensé. La grand-mère a haussé les épaules « Bientôt, c’est à notre tour ».

Imaginez la surprise des grands-parents, quand quelques semaines plus tard ils ont entendu leur chat miauler devant la porte.

Mais cette fois, Ryzhik n’était pas seul. À côté du chat ils ont vu un bébé oiseau gris et avec une aile ensanglantée. Pour le reste, l’oiseau avait plutôt l’air bien.

Le vétérinaire local n’était bon que pour inséminer les chèvres, mais il a reconnu le bébé cygne. Il a mis un remède à son aile et a montré à la vielle dame comment prendre soin du bébé. Ainsi, ils ont commencé à vivre à quatre.

Le cygneau était très attaché au chat, il dormait toujours à côté de lui et notre héros le serrait très fort avec sa patte. Le cygneau a hiverné dans la même ferme que la chèvre, et au printemps, il s’est transformé en un bel oiseau.

En été, le couple a décidé d’amener le cygne au lac. Ils le nourrissaient tous les jours. Le chat tournait constamment autour du lac et, ne voulait pas se séparer de son ami.

Le moment est venu, et le cygne a quitté le lac. Mais pas pour longtemps, il est revenu avec une amie, et dans quelques semaines, on a vu aussi les oisillons. Trois gros nouveaux-nés dans un nid douillet, trois becs gourmands s’ouvraient tout le temps pour demander à manger.

cygnes mère et petits cachés sous son aile | Bébés animaux, Animaux  sauvages, Animaux

Le chat venait moins souvent leur rendre visite, la jeune cygne ne l’aimait pas trop. Apparemment, la raison était la jalousie. Mais peu à peu, elle s’y est habituée: l’étrange bête à queue n’offensait pas ses enfants.

En automne, la famille quitte le nid pour partir dans des pays plus chauds. Tous les hivers Ryzhik attend impatiemment le retour de son ami.

Ce printemps était merveilleux. les deux cygnes sont revenus. Tout le village était heureux. Qu’il en soit ainsi chaque année !

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire