Étiquette dans l’oreille, douleur dans les yeux: le chien s’est retrouvé dans la rue après la mort du maître

Inna est tombée amoureuse de ce chien et a pris une part active à son destin. Maintenant, elle est fière d’elle-même: le bébé le méritait.

En étant un chiot errant, Max a été ramassé dans la rue par un monsieur âgé. Ils sont devenus de grands amis. Max ne laissait pas son maître rester longtemps à la maison, il le tirait pour une promenade plusieurs fois par jour. C’était un chien très affectueux. Il était le meilleur ami et l’interlocuteur pour son maître. Tout allait très bien jusqu’au jour où la mort du maître les a séparés. Ses enfants n’ont pas honoré longtemps la mémoire de leur père et ont bientôt mis le chien à la porte.

Le chien ne pouvait pas croire que sa vie heureuse était restée dans le passé. Il se pointait constamment devant la maison, courait vers des inconnus ayant la même odeur, etc. Les nouveaux propriétaires de la maison lui jetaient parfois des os, mais ne le laissaient jamais rentrer dans la maison.

Le pauvre n’avait pas les aptitudes nécessaires pour vivre dans la rue. Soit il essayait de voler quelque chose à manger, soit il attrapait un oiseau, mais il n’était pas du tout adapté à une vie dans la nature. Les meutes de chiens de rue n’acceptaient pas Max. Une fois dans une bagarre, ils l’ont tapoté, blessé sa patte.

Les protecteurs bénévoles des animaux de compagnie ont été informés de Max, mais c’était trop tard. Les blessures étaient tellement graves, que sa patte a dû être amputée. Il a fallu aussi bien nourrir le chien qui pesait la moitié de la norme.

Plusieurs fois il a été adopté par des familles d’accueil, mais au bout de quelques jours a été retourné. Quand il a été retourné la troisème fois, les bénévoles se sont dit « Est-il maudit ou quoi? »

Quand Inna est venue au refuge pour chercher à adopter un chien, les bénévoles lui ont dit: « Attention, c’est un chien problématique ». Eh bien, Inna n’a pas lâché. Elle a immédiatement compris ce qu’il fallait faire. Le chien ne savait pas du tout se comporter. Il était tellement heureux de se retrouver dans une maison, qu’il rebondissait sur toutes les surfaces, faisant tomber des objets au sol. Il sautait sur la table, aboyait contre les perroquets dans la cage, etc.

Inna et son mari se sont dit : « On va avoir des journées difficiles ». Le chien laissait des « flaques d’eau » partout. À un moment donné, Inna a pensé même ramener Max à l’adresse bien connue. Mais son mari s’est opposé en disant : « Et si c’était un enfant? Serais-tu capable de le ramener à la maternité? Nous devons éduquer ce que nous avons.

Le couple a commencé à lire des forums, ils se sont inscrit à des cours de formation. Ils montraient constamment à Max qu’ils l’aiment et qu’ils ne l’abandonneront pas.

Max adorait les promenades avec des jeux et des friandises. Il adorait prendre des bains d’eau tiède.

Le résultat était plus que satisfaisant. Le chien a laissé tranquille les perroquets. Pour cela, chaque fois, il fallait le distraire par quelque chose, puis il s’est habitué aux oiseaux.

Les maîtres ne laissaient jamais le chien seul à la maison, ils le prenaient partout avec eux: dans la voiture, dans le bateau et même dans un sac à vélo. Max est depuis longtemps devenu un chien respectable et tranquille, il s’intéresse même à la politique. Une fois, il a participé à une manifestation pour la protection des droits des animaux.

Les employés du refuge doivent en être fier aussi.

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: