Une Égyptienne se travestit en homme pendant plus de 40 ans pour pouvoir travailler

L’histoire de l’égyptienne Sisa Abu Daooh nous montre comment une mère peut sacrifier sa vie pour son enfant. Pendant 43 ans, cette femme a été obligée de porter des vêtements d’homme pour trouver du travail et nourrir sa fille. En 2015, elle a été décorée par le président Sissi. Le gouvernement d’Egypte lui a décerné le prix de la «maternité idéale».

Sisa Abu Daooh s’est mariée à l’age de 16 ans, mais son mari est mort quand elle étais enceinte de six mois. Âgée de 21 ans, elle refuse de se remarier ou de vivre de la charité, comme le voudrait la tradition. Elle pensait qu’ainsi elle trahirait sa fille. Déterminée et indépendante, elle décide de travailler pour subvenir aux besoins de sa fille. Ne sachant ni lire ni écrire, peu de choix s’offrent à elle dans une Égypte où le partage des rôles traditionnels est bien ancré, notamment dans les villages de Haute-Égypte, d’où elle est originaire. Issue d’un milieu conservateur, elle craint les critiques mais aussi le harcèlement sexuel, très fréquent en Égypte.

Pendant tout ce temps la fille de notre héroïne a été élevée par sa grand-mère. La jeune fille a laissé l’école et, à l’instar de sa mère, s’est dépéchée à se marier, ayant réussi à donner naissance à cinq enfants. Son mari ne peut pas travailler, car il est gravement malade, alors Sisa doit maintenant soutenir toute la grande famille de sa fille. Chaque matin elle se lève à 6 heures et se rend à la gare pour cirer les chaussures des gens.

 

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: