Un demi-million et une voiture proposés pour le chat. Le maître refuse de le vendre.

Le chat nommé Lyova est très intelligent. Son maître lui a appris plusieurs ordres. Il sait même faire des exercices sportifs.

Lyova est né en Mongolie. Là-bas, il avait des frères et une sœur, mais la maîtresse impitoyable a noyé les chatons n’épargnant que le plus beau d’entre eux. La mère des chatons, choquée par cette perte, a pris fuite de cette maison pour sauver l’unique bébé restant. Au début, ils vivaient dans la rue, puis ils ont trouvé refuge dans la caserne militaire de proximité.

Dans ce nouvel endroit, un jeune soldat nourrissait de temps en temps les animaux. À la fin de son service militaire, il a emmené Lyova dans sa ville natale, à Kaliningrad, pour l’offrir à son grand-père Peter Petrovitch.

À partir de ce moment, le grand-père et le chaton sont littéralement inséparables et passent toute la journée ensemble. Cet homme âgé, un ancien militaire, a dressé son animal de compagnie à la perfection. Son chat c’est son fierté et toute la ville admire ses capacités.

Le collier de Lyova, « hérité » de la défunte épouse de Peter Petrovitch, mérite une attention particulière. Avant sa mort, la femme a demandé à son mari de faire de ses bijoux un collier pour le chat. Peter Petrovitch a accompli la demande de son épouse.

Quelque mois plus tard, le chat Lyova est devenu célèbre dans tout le pays. Son maître témoigne qu’une fois on lui a proposé d’échanger l’animal contre 450 000 roubles ou une voiture. Lui, il a naturellement refusé. Peter Petrovich considère Lyova comme son propre enfant et n’admet même pas l’idée de le vendre.

Avez-vous aimé l'article? Pour partager avec des amis:
Ajouter un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: